vendredi 16 janvier 2009

Господи Иисусе Христе, Сыне Божий, помилуй мя грешнаго !

Prière de Jésus en Slavon.

Pour notre frère Olivier Clément, qui s'est endormi dans le Seigneur et a quitté ce monde corruptible. Pour lui, à qui je dois mes premiers pas dans l'orthodoxie et l'"illumination" initiale qui m'a permis d'abandonner la voie de l'occultisme et de l'ésotérisme, Seigneur aie pitié !
Mémoire éternelle ! Mémoire éternelle ! Mémoire éternelle !

video

par Choeur Des Moniales De Sainte Elisabeth De Minsk et Compilation par Jade. (Disponible ici)

vendredi 9 janvier 2009

Théophanie fêtée dans l'Eglise orthodoxe du Japon (Tokyo).

video




video

Le tropaire de noël ...

Une nouvelle version, une autre avait déjà été publiée ICI.

video

En union avec nos frères orthodoxes suivant le calendrier julien, qui ont fêté noël le 25 décembre du calendrier julien qui correspond au 7 janvier de notre calendrier et qui clôtureront cette fête le 31 décembre soit, pour nous, le 13 janvier.


video LIEN

mercredi 7 janvier 2009

Psaume 25

Texte et traduction prochainement.

Passages vers le Paradis.

Carillon par Maria Tishkevich et Vladimir Kajchuk

video

ΕΝ ΙΟΡΔΑΝΗ - ΘΕΟΦΑΝΕΙΑ

video

Τροπάριον Ἦχος α΄ τρὶς

Ἐν Ἰορδάνῃ βαπτιζομένου σου Κύριε, ἡ τῆς Τριάδος ἐφανερώθη προσκύνησις· τοῦ γὰρ Γεννήτορος ἡ φωνὴ προσεμαρτύρει σοι, ἀγαπητὸν σε Υἱὸν ὀνομάζουσα· καὶ τὸ Πνεῦμα ἐν εἴδει περιστερᾶς, ἐβεβαίου τοῦ λόγου τὸ ἀσφαλές. Ὁ ἐπιφανεὶς Χριστὲ ὁ Θεός, καὶ τὸν κόσμον φωτίσας δόξα σοι.

Dans le Jourdain lorsque, Seigneur, tu fus baptisé s’est manifestée l’adoration due à la Trinité : car la voix du Père te rendait témoignage en te nommant Fils bien-aimé ; et l’Esprit sous forme d'une colombe, confirmait la certitude de cette parole. Christ Dieu, Tu es apparu et Tu as illuminé le monde, gloire à toi !

Εν Ιορδάνη Η ΒΑΠΤΙΣΗ ΤΟΥ ΚΥΡΙΟΥ ΘΕΟΦΑΝΙΑ ΤΑ ΦΩΤΑ - Baptême de Notre-Seigneur dans le jourdain, la Sainte et Lumineuse Théophanie.



video

Τροπάριον Ἦχος α΄ τρὶς

Ἐν Ἰορδάνῃ βαπτιζομένου σου Κύριε, ἡ τῆς Τριάδος ἐφανερώθη προσκύνησις· τοῦ γὰρ Γεννήτορος ἡ φωνὴ προσεμαρτύρει σοι, ἀγαπητὸν σε Υἱὸν ὀνομάζουσα· καὶ τὸ Πνεῦμα ἐν εἴδει περιστερᾶς, ἐβεβαίου τοῦ λόγου τὸ ἀσφαλές. Ὁ ἐπιφανεὶς Χριστὲ ὁ Θεός, καὶ τὸν κόσμον φωτίσας δόξα σοι.

Dans le Jourdain lorsque, Seigneur, tu fus baptisé s’est manifestée l’adoration due à la Trinité : car la voix du Père te rendait témoignage en te nommant Fils bien-aimé ; et l’Esprit sous forme d'une colombe, confirmait la certitude de cette parole. Christ Dieu, Tu es apparu et Tu as illuminé le monde, gloire à toi !

mardi 6 janvier 2009

La voie de l'Archange. (Valaam, Mélodie Znameny)


video

Réjouis-toi comblée de grâce le Seigneur est avec toi !

znamenny
(de « znamia », neume)


Chant traditionnel de l'Église orthodoxe russe, dont il constitua la totalité du répertoire musical entre le XIIe et le XVIIe siècle.

Comme la religion orthodoxe, le chant znamenny est d'origine byzantine, et suit le principe de l'Octoechos, cycle de huit semaines liturgiques, à chacune desquelles correspond une cellule mélodique propre. Au cours des siècles, les mélodies du znamenny subirent dans une certaine mesure l'influence des chants populaires russes.Les premiers manuscrits apparaissent au XIIe siècle. On distingue déjà à cette époque le chant znamenny usuel et le chant dit « kondakarny », réservé aux occasions solennelles, et vraisemblablement plus développé ; il disparaît au cours du XIVe siècle.
L'esprit du chant znamenny correspond au XVIe siècle lorsque apparaissent le « demestvennoïé pénié » (chant domestique) et le « poutiévoïé pénié » (chant conduit), formes ornées du znamenny, exécutées par des chantres spécialisés. Vers la fin du siècle, la notation se fait plus précise grâce à l'utilisation des « kinovarnyé pomiéty » (signes écarlates), indiquant la hauteur exacte du son. Cette invention, qui constitue une sorte d'intermédiaire entre l'écriture neumatique et la tablature, est due au chantre Ivan Chaïdour. Un apport considérable au développement du znamenny est dû à Féodor Krestianin, auteur de stichères d'une ample invention mélodique.
Toujours chanté a cappella (l'Église orthodoxe interdit l'usage des instruments), le chant znamenny est resté monodique jusqu'au XVIe siècle. À partir de la fin du siècle apparaît le chant à plusieurs voix (« mnogoglassié »), contenant parfois des mouvements parallèles de voix et des dissonances étonnantes. Au XVIIe siècle, qui marque les débuts de l'apport occidental, on voit apparaître les premières compositions paraliturgiques. C'est aussi l'époque où se développe une forme locale du znamenny, le chant de Kiev, qui prend de plus en plus d'importance en raison de son adaptation à des harmonisations à quatre voix.
Les XVIIIe et le XIXe siècles voient disparaître des paroisses les traditions authentiques du znamenny. Au cours du XIXe siècle, le travail entrepris par Alexis Lvov, une réalisation complète du cycle de l'Octoechos pour quatre voix homophones, dénatura considérablement les mélodies originales, les contraignant à l'harmonie tonale. Toutefois, le chant znamenny s'est conservé dans les monastères, ce qui permit sa réapparition à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, grâce aux efforts de Smolensky et surtout de Kastalsky. Une nouvelle harmonisation fut élaborée, modelée sur les principes de la polyphonie populaire russe. Toutefois, de nos jours, ce sont les harmonisations de Lvov qui restent en usage aux offices. Lien.

La prière de Jésus.

video


Господи Иисусе Христе, Сыне Божий, помилуй мя грешнаго !

Κύριε Ἰησοῦ Χριστέ, Υἱέ τοῦ Θεοῦ, ἐλέησόν με τὸν ἁμαρτωλόν

Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur !

lundi 5 janvier 2009

Tropaire de la Sainte Théophanie.

video

Τροπάριον Ἦχος α΄ τρὶς

Ἐν Ἰορδάνῃ βαπτιζομένου σου Κύριε, ἡ τῆς Τριάδος ἐφανερώθη προσκύνησις· τοῦ γὰρ Γεννήτορος ἡ φωνὴ προσεμαρτύρει σοι, ἀγαπητὸν σε Υἱὸν ὀνομάζουσα· καὶ τὸ Πνεῦμα ἐν εἴδει περιστερᾶς, ἐβεβαίου τοῦ λόγου τὸ ἀσφαλές. Ὁ ἐπιφανεὶς Χριστὲ ὁ Θεός, καὶ τὸν κόσμον φωτίσας δόξα σοι.

Dans le Jourdain lorsque, Seigneur, tu fus baptisé s’est manifestée l’adoration due à la Trinité : car la voix du Père te rendait témoignage en te nommant Fils bien-aimé ; et l’Esprit sous forme d'une colombe, confirmait la certitude de cette parole. Christ Dieu, Tu es apparu et Tu as illuminé le monde, gloire à toi !



vendredi 2 janvier 2009

L'HEXAPSALME - Ο ΕΞΑΨΑΛΜΟΣ

Psaume 3


Seigneur combien se sont multipliés mes oppresseurs !
Nombreux, ils se campent contre moi,
nombreux, ils disent à mon âme : "Il n'est pas de salut pour lui en son Dieu."
Mais Toi Seigneur Tu es ma protection, ma gloire et tu relèves ma tête.
Ma voix vers le Seigneur, je crie et Il m'entend de sa sainte montagne .
Moi, je m'étends et je dors, je m'éveille puisque le Seigneur me protègera .
Pas de terreur pour moi devant les multitudes du peuple
qui tout autour se postent contre moi.
Dresse-Toi Seigneur, délivre-moi mon Dieu !
Oui, tu frappes tous ceux qui me haïssent sans raison,
les dents des pécheurs tu les brises...
Au Seigneur le salut et sur Ton peuple Ta bénédiction.

Moi, je m'étends et je dors, je m'éveille puisque le Seigneur me protègera .

Psaume 37


Seigneur en Ton ardeur ne me repousse pas, en Ta colère ne me corrige pas,
Tes traits en moi se sont enfoncés et sur moi Tu appesantis Ta main.
Rien de sain en ma chair face à Ta colère,
pas de paix en mes os face à mes péchés.
Mes iniquités engloutissent ma tête comme un fardeau écrasant que je ne supporte plus !
Elles puent et se gangrènent mes meurtrissures en face de mon inconscience.
Je suis épuisé et courbé à l'extrême, tout au long du jour, assombri, je me traîne.
Mes lombes se remplissent d'illusions, non il n'est rien de sain en ma chair.
Je suis affligé, humilié à l'extrême, je hurle au gémissement de mon cœur.
Seigneur devant toi tout mon désir, mon gémissement ne T'est pas caché.
Mon cœur est affolé, elle me quitte ma force...
Et même la lumière de mes yeux n'est plus avec moi !
Mes amis et mes compagnons contre moi s'approchent et s'arrêtent immobiles,
eux qui étaient proches de moi se tiennent au loin.
Ils s'arrachent, les inquisiteurs, mon âme et ceux qui cherchent mon malheur
déblatèrent des mensonges et la perfidie murmurent tout le jour.
Moi comme un sourd qui n'entend pas et comme un muet qui n'ouvre pas sa bouche,
je me fais comme un homme qui n'entend pas et qui n'a pas dans sa bouche de répliques
car en Toi Seigneur j'espère, Tu entendras Toi, mon Dieu !
Et je dis : "qu'ils ne se réjouissent pas de moi ceux qui me haïssent, ceux qui, lorsque mon pied vacille, enflent leur verve contre moi !"
Moi, je suis préparé au fléau et ma douleur est devant moi sans relâche
car mon iniquité je la proclame et je m'inquiète par-dessus tout de mon péché.
Oui, mes ennemis sont bien vivants et se renforcent au-dessus de moi, ils se multiplient ceux qui me traquent sans raison,
eux qui me retourne le mal pour le bien et m'accusent quand je cherche la droiture !
Ne m'abandonne pas Seigneur mon Dieu, ne te sépare pas de moi !
Approche ! A mon aide ! Seigneur mon salut!

Ne m'abandonne pas Seigneur mon Dieu, ne te sépare pas de moi !
Approche! A mon aide, Seigneur mon salut!


Psaume 62


ô Dieu, mon Dieu vers Toi je veille : assoiffée de Toi telle est mon âme !
En manque de Toi ma chair, en une terre désolée sans chemin, sans eau.
Ainsi dans le sanctuaire je me donne à voir de Toi, pour contempler Ton énergie et Ta gloire.
Oui, meilleure Ta grâce bien au-dessus d'une vie, ma bouche t'exaltera.
Ainsi je te bénirai en ma vie, en ton nom j'élèverai mes mains.
Comme de graisse et de moelle, est rassasiée mon âme ;
lèvres d'allégresse, ma bouche louangera.
Quand je fais mémoire de Toi sur mon lit, dès l'aurore je cantille en Toi,
car Tu T'es fait mon aide et dans l'ombre de tes ailes je jubilerai.
Mon âme est liée à Ta suite, elle me recueille Ta droite.
Mais ceux qui en vain cherchent mon âme, ils viendront au plus profond de la terre,
ils seront livrés à la main de l'épée, ils seront la part des renards.
Mais le roi se réjouira en Dieu. Ils seront dans la louange tous ceux qui jurent en Lui
car elle est fermée la bouche aux paroles trompeuses.

dès l'aurore je cantille en Toi,
car Tu T'es fait mon aide et dans l'ombre de tes ailes je jubilerai.
Mon âme est liée à Ta suite, elle me recueille Ta droite.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Gloire à Toi ô Dieu.

Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

jeudi 1 janvier 2009

Chant Roumain

Louez le Seigneur, Αινειτε Τον Κυριο

Choeur des moines du saint monastère de Vatopaidi sur le Mont Athos.

St Basile le Grand

Ἀπολυτίκιον Ἁγίου Βασιλείου.
"Εἰς πᾶσαν τὴν γῆν ἐξῆλθεν ὁ φθόγγος σου, ὡς δεξαμένην τὸν λόγον σου, δι' οὗ θεοπρεπῶς ἐδογμάτισας, τὴν φύσιν τῶν ὄντων ἐτράνωσας, τὰ τῶν ἀνθρώπων ἤθη κατεκόσμησας Βασίλειον ἱεράτευμα. Πάτερ ὅσιε, Χριστὸν τὸν Θεὸν ἱκέτευε δωρήσασθαι ἡμῖν τὸ μέγα ἔλεος".


video